Partager :
banniereFinancement

Il y a des périodes où les difficultés sont grandes et où la solidarité et l’entraide prennent tout leur sens… Lorsque la situation devient particulièrement critique sur le plan financier, Préma-Québec peut vous donner un coup de main.

Quel que soit votre besoin, contactez-nous et il nous fera plaisir de vous donner un coup de main. Que ce soit pour du transport, de l’hébergement ou la location d’un tire-lait… Toutes les demandes sont étudiées avec soin et diligence et demeurent confidentielles. Nous savons que l’hospitalisation d’un bébé prématuré engendre beaucoup de frais pour les parents.

Procédures pour faire une demande

Il est important de noter que l’aide ponctuelle est exceptionnelle et doit répondre à certains critères. La disponibilité de l’aide est également proportionnelle au nombre de demandes faites à l’organisme et aux ressources financières disponibles.

Vous devez d’abord avoir une communication téléphonique avec le personnel de Préma-Québec. Si votre demande est retenue pour une analyse à la suite de votre appel, veuillez remplir le formulaire ci-dessous et le retourner à info@premaquebec.ca

Formulaire de demande d’aide ponctuelle

Saviez-vous que…

Une aide supplémentaire pour les enfants prématurés existe? À la suite de nombreuses démarches menées par Préma-Québec et l’ensemble des néonatalogistes auprès de Retraite Québec (anciennement la Régie des rentes du Québec), les critères ont été assouplis quant à l’obtention du « supplément pour enfants handicapés » dans les cas de prématurité. Cette mesure permet aux enfants prématurés de 28 semaines et moins (ou 1 000 g et moins) d’être éligibles à une allocation pour une période de deux ans… Évidemment, la prématurité n’est pas un handicap en soi! Le formulaire porte ce nom afin de répondre à un plus grand nombre d’enfants québécois ayant des besoins spéciaux. Renseignez-vous auprès du personnel médical : médecins, infirmières et travailleurs sociaux.

Il existe aussi des prestations spéciales de l’assurance-emploi pour les parents d’enfants gravement malades (PEGM) qui incluent les bébés nés prématurément à 32-33 semaines ou avant.

Renseignez-vous auprès du personnel médical : médecins, infirmières et travailleurs sociaux.

Voir le dépliant