Journée mondiale de la prématurité: quand papa non plus n’est pas prêt

Partager :

Dans le cadre de la Journée mondiale de la prématurité, qui a lieu chaque année le 17 novembre, il a accepté de partager son histoire avec le HuffPost Québec dans l’espoir d’attirer l’attention sur la réalité des papas, dont la détresse se retrouve souvent à l’arrière-plan lorsqu’un bébé arrive trop tôt.

Quand sa fille Lyvia est née, à 25 semaines de gestation, Nicolas Sallio a senti la pression énorme de devoir rester fort pour sa femme.

Écoutez son histoire