Une marche virtuelle pour les bébé prématurés

Partager :

Lorsque sa jeune fille Victoria est née prématurément, il y a six ans, Karine Gagnon a été soutenue par l’organisme Préma-Québec qui offre des soins en néonatalité dans plusieurs régions du Québec, dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Lire l’article du LeQuotidien