Partager :
1

Très souvent, le bébé prématuré obtient son congé de l’hôpital près de la date prévue de l’accouchement.

Par contre, il peut encore se comporter un peu différemment d’un bébé né à terme. Il peut ne pas donner de signes clairs lorsqu’il a faim ou lorsqu’il est fatigué. Il peut avoir du mal à s’alimenter, à passer la  journée à dormir profondément ou encore passer du sommeil aux pleurs en quelques secondes.

Au début, vous trouverez peut-être le comportement de votre bébé difficile à comprendre. Vous serez inquiets. Plus les journées et les semaines  passeront, plus vous commencerez à mieux  comprendre  les  besoins  de  votre bébé. Faites-vous confiance.

Comme tous les bébés, votre bébé prématuré aura des poussées de développement rapide suivies de périodes où rien ne semble changer. Si cela vous inquiète, parlez-en avec votre médecin.

Le sommeil

Pendant les premières semaines, votre  bébé  pourra  dormir  la  majeure  partie du temps après son arrivée à la maison.

Un bébé  prématuré  a tendance à avoir de longues périodes de sommeil et de courtes périodes d’éveil. Il peut arriver qu’un bébé prématuré ne pleure pas pour être nourri comme le fait un bébé à terme car  il  ne  sait pas  reconnaître  qu’il a  faim.

Il se peut aussi que votre bébé confonde le jour et la nuit tout juste après sa sortie de l’hôpital.

Réalisez à quel point sa nouvelle chambre à la maison est différente de l’unité néonatale. Si vous croyez que votre bébé a du mal à  dormir, vous pouvez allumer une veilleuse et faire jouer la radio à faible volume, vous pouvez également abaisser lentement le bruit et la lumière pour aider votre bébé à s’adapter à l’ambiance de votre foyer.

Lorsque vous le nourrissez pendant la nuit, ne jouez pas avec lui, gardez son attention sur la tétée. Si votre bébé a du mal à dormir et que par conséquent vous manquez de sommeil vous aussi, demandez de l’aide à votre famille ou un(e) ami(e) et si possible, faites une sieste de deux ou trois heures pendant quelques jours consécutifs, si possible. Vous avez besoin de récupérer de toute cette période d’hospitalisation vous aussi !

Habituellement un bébé âgé de 6 à 8 mois (âge corrigé) devrait être en mesure de dormir toute la nuit. La plupart du temps, le bébé est couché sur le dos dans son lit, pour aider à prévenir les difficultés respiratoires durant son sommeil. Demandez au médecin et à l’infirmière des conseils sur les positions de sommeil qui peuvent aider à lui redonner une tête bien ronde. Pour diminuer leur stress et la fatigue des dernières semaines/mois, plusieurs parents aménagent un petit lit dans leur chambre pour quelques mois afin de récupérer un peu.

La fièvre

La fièvre fait partie des moyens utilisés par le corps pour combattre une infection. Les cellules de « nettoyage » du corps (appelées macrophages) patrouillent en permanence. Quand elles détectent quelque chose (virus, bactérie, champignon), elles travaillent à l’éliminer. Elles appellent à l’aide en demandant au cerveau d’augmenter la température du corps. La chaleur détruit directement certains types de bactéries. La fièvre semble également accélérer la production par le corps de globules blancs et de substances chimiques qui tuent les germes

La poussée dentaire

Les premières dents du bébé, les incisives centrales inférieures, ne sortent qu’entre quatre et huit mois. Cela dit, ne vous inquiétez pas si vous les voyez arriver avant ou plus tard! Les quatre incisives supérieures et les deux incisives latérales inférieures vont suivre et après quelques mois, quatre premières molaires vont apparaître. Les canines sortent à leur tour vers seize/dix-huit mois, et les dernières molaires vers vingt/vingt-quatre mois. Dans tous les cas, bébé aura ses vingt dents de lait entre deux et trois ans.

Les enfants prématurés voient leurs dents pousser en fonction de leur «âge corrigé», non de leur âge réel.