Partager :

Votre bébé est né plus tôt que prévu et tout se bouscule…

Dites-vous que vous n’êtes pas seuls!

Au début, vous pouvez vous sentir dépassés par les événements et le milieu médical peut vous sembler incompréhensible. Vous pouvez même avoir l’impression que le personnel vous parle dans une langue étrangère !

Ne vous en faites pas, c’est tout à fait normal. Donnez-vous du temps.

De plus, vous pouvez compter sur les membres de l’équipe médicale de l’unité de soins intensifs qui vous accompagneront jour après jour. N’hésitez pas à leur poser des questions car ils font équipe avec vous dans cette aventure ! Être le parent d’un bébé aux soins intensifs peut être traumatisant.

La douleur et le stress accompagnant les visites peuvent être difficiles à supporter, surtout avec la fatigue associée. Un sentiment très courant en voyant notre bébé branché de partout est la culpabilité. Aussi, les questionnements tels que « peut-être aurions-nous dû… » peuvent être fréquents et souvent mal fondés.

Apprenez à apprivoiser ces épreuves et souvenez-vous que rien ni personne ne peut remplacer Papa et Maman, le temps qui passe adoucit souvent le sentiment d’impuissance.

Lors de vos premières visites à l’unité néonatale, il est possible que vous passiez par toute une gamme d’émotions.  Attendez-vous à avoir un mélange de sentiments positifs/négatifs, d’espoir/de découragement.  Vous serez influencés par les hauts et les bas de l’état de votre bébé.  Le stress, l’inquiétude et la fatigue se feront sentir par moment, ceci est tout à fait normal. Vous pourriez avoir, à tort, un sentiment de culpabilité.  Vous n’êtes pas responsables de la naissance prématurée de votre enfant.