Partager :

Une naissance est considérée comme prématurée quand elle survient avant la 37e semaine de grossesse. Les naissances prématurées représentent 7,7 % des naissances au Québec, soit plus de 6 000 enfants chaque année. Environ 1 200 de ces bébés verront le jour avant 32 semaines.

Plusieurs facteurs peuvent influencer le risque d’accoucher avant terme sans pour autant l’engendrer automatiquement : l’âge maternel, avoir déjà accouché prématurément, les infections maternelles, les problèmes de pression artérielle et de diabète liés à la grossesse, certains problèmes liés au bébé (retard de croissance, malformation), le nombre de bébés attendus, une dilatation prématurée du col et certaines habitudes de vie chez la femme enceinte (tabagisme, alcool, drogues). Dans certains cas, la cause restera inconnue.

On distingue habituellement deux sortes de naissances prématurées :

  • La prématurité spontanée qui est souvent la conséquence d’une rupture prématurée des membranes ou d’un travail prématuré spontané
  •  La prématurité induite ou décidée par l’équipe obstétricale en raison des risques pour la mère et l’enfant. Cette dernière survient le plus souvent dans un contexte d’hypertension artérielle sévère, de retard de croissance grave ou d’hémorragie maternelle.

Voici quelques éléments de définition des principales pathologies impliquées dans la survenue de ces naissances prématurées.

Les différents types de prématurésLe chocPrincipales causesLes complications possibles de la prématuritéPrendre soin d’un bébé prématuréLe retour à la maison avec un bébé prématuréL’âge corrigé

 

« Source : http://www.naitreetgrandir.com »